Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adaptation au quotidien

par Yannick 8 Mai 2013, 21:53 voyage Landes

Bonsoir,

Tant de péripéties les derniers jours...
Départ Lundi d'Angresse pour aller en direction de St vincent de Tyrosse. Cette belle journée ensoleillée sera accompagnée d'une équipe de télévision tournant un reportage pour l'émission Les Maternelles sur France5 (diffusée le 29 Mai).

Décision prise, ce sera 7 Km pour rejoindre l'aire de pique-nique (derrière la déchetterie pour ceux qui connaissent).
Nous attelons, et attention au démarrage, Roméo plus motivé que jamais entraine la roulotte. Pas moins de 4 montés dont une assez importante, toutes passées sans encombres et sans fatigue. Ils commencent à avoir de l'endurance nos gros...
Théo et Arthur quitteront Angresse le cœur rempli des visages de leurs nouveaux copains et copines. Nous aussi d'ailleurs!
Merci à la ville d'Angresse et particulièrement son Maire pour notre accueil.

Arrivés à notre emplacement initial à St Vincent de Tyrosse, nous voici installés. Les poules sorties, les chevaux clôturés, le panneau solaire sorti etc.
Il est temps de manger puis de répondre aux interviews.

Les chevaux sont un peu agacés au passage du train, nous sommes en effet le long de la voie ferrée.
A 17h, fin du reportage, nous pensions faire nos courses tranquille, seulement les chevaux ne s'habituent pas aux trains qui passent et le rythme frôle parfois les 10min entre deux.

Nous nous mettons en quête d'une solution, d'un nouveau terrain. Nous remercions Nathalie et sa fille de m'avoir amené chez elles pour voir si cela conviendrait, au gens du voyage passé par là d'avoir cherché aussi.
Mais c'est dans la zone industrielle à 600m de là que nous avons rencontré Catherine qui a accepté que l'on se mette sur son terrain, même si elle n'a pas tout compris sur le moment, le stress n'aidant pas je n'ai pas été des plus clair.

Marylène (notre amie) était venu nous voir à ce moment là, devant l'urgence elle s'est occupée des enfants. On tente d'habiller les chevaux, mais ils sont très agités et à chaque fois que la barrière du passage à niveau retentissait, ils remontaient en stress et devenaient par moment difficilement tenables. Nous avons donc renoncé à les atteler afin d'éviter un accident inutile.
Départ pour le terrain, non loin, à pied, Marylène démontait les clôtures et nous les amenait avec les enfants.
Pendant ce temps j’appelle Lilian, notre ami, pour qu'il nous déplace la roulotte avec son pickUp.
20h, nous sommes installés pour la nuit, épuisés, Lilian a fait un aller retour chez lui et nous a ramené à manger pour nous et de l'eau pour les chevaux, quant à notre amie Nathalie venu nous ramener du linge qu'elle nous a lavé elle nous a aussi laissé du pain. Bref Merci les amis !!!
Le lendemain nous repartirons pour St geours (mais ça c'est pour l'article de demain!).
Catherine la propriétaire s'est arrêté un peu après avec son mari pour discuter. Elle nous a proposé de nous apporter les croissants et du pain pour le petit déjeuner.
Chose promise choses due, nous la retrouvons à 9h pour le petit déjeuner.

Avant de repartir, les employés de l'usine de panneaux de bois d'en face, venu faire leur pose café devant une roulotte et des chevaux au milieu d'une zone industrielle, nous ont fourni en sciure pour nos toilettes sèches.
Maude parti faire les courses, pendant que je finie de préparer pour le départ, une minute d’inattention et c'est Arthur qui chute du haut de la roulotte. De belles égratignure sur le visage !!!

Avant de partir, rencontre sympathique avec Gabrielle...

La suite c'est pour demain, et les surprises ne sont pas finies...

Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien
Adaptation au quotidien

commentaires

Pascale 09/05/2013 19:18

comment fait on pour laisser des messages sur votre blog ? je n'y arrive pas!!! merci!

jacques et Chantal 09/05/2013 17:29

Par moment la vie est un long fleuve tranquille, mais par moment seulement! Les petits déboires forgeront votre expérience. Bon courage.

marie 09/05/2013 14:13

Les aventures de "la roulotte qui gigote" continuent...des hauts et des bas...mais toujours du monde pour vous soutenir ! Vivement le prochain épisode. Gros bisous aux p'tits bouts et au nez poché d'Arthur.

patrick 09/05/2013 09:52

Je confirme que les surprises ne sont pas finies puisque j'en ai vécu quelques unes avec eux depuis mardi 13h30.
Ce que l'on peut a peine comprendre en lisant vos aventures c'est qu'il faut être en constant état du moment présent. Car gérer les enfants, les visites (et je sais qu'elles sont très enrichissantes), les chiens, les poupoules, les deux gros (et que le lieu ai assez d'herbe), l'emplacement de la roulotte (déplacer 2 T sur un sol meuble c'est pas du gateau !), l'ordi qui va bientôt lacher, ... je dis chapeau bas !
L'amitié prends tout son sens quand on vous connait. Puis vient l'attachement (n'est ce pas Nathalie et Eric clin d'oeil).
A toutes les personnes qui croiseront leur route par hasard, ouvrez vos coeurs, partagez, allez vers eux, ne réfléchissez pas, soyez spontanés et je vous garanti qu'il vous arrivera des choses merveilleuses.

martine 09/05/2013 09:00

que d'aventures !
pas facile ni simple tous les jours n'est-ce pas ? heureusement les bonnes personnes se trouvent sur votre route au moment opportun et c'est la chaleur humaine qui l'emporte , ouf !!

Sarah 09/05/2013 11:04

Coucou la petite famille ! On a pas eu le temps de repasser vous dire aurevoir avec Gabin et Edouard avant que vous repartiez pour St Vincent de Tyrosse. On voulait vous souhaiter bon vent pour la suite de vos aventures ! On ne manquera pas de vous suivre grâce au blog. Au plaisir de vous recroiser sur les chemins un de ces 4 !

Haut de page